Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Aucune gare accessible aux personnes à mobilité réduite dans le Brabant
Mardi, 09 Mai 2017 08:35

Aucune gare accessible aux personnes à mobilité réduite dans le Brabant

 Face à ce triste constat, Stéphane Crusnière, député fédéral, a interpellé le ministre Bellot à propos de son futur plan transport.


Très (trop) souvent, les bienfaits des transports en commun sont vantés. Plus faciles, plus écologiques, conviviaux,… mais encore faut-il y avoir accès. Et on ne parle pas de parking mais bien… d’accessibilité pour tous !

Et à ce niveau-là, on peut dire que le Brabant wallon est un (très) mauvais élève. C’est en tout cas le constat dressé par Stéphane Crusnière, député fédéral. "Lors de la présentation du Plan de transport, il s’est avéré qu’aucune gare en Brabant wallon ne disposait d’un accès pour les personnes à mobilité réduite."

Aucune gare ! Une situation incroyable même si une petite précision est à apporter : une demande peut être formulée 24 heures avant le jour de départ afin d’obtenir une assistance. "Cette assistance n’est toutefois disponible que dans quatre gares se situant en Brabant wallon", complète le député fédéral.

Face à ce constat, Stéphane Crusnière a décidé d’interpeller le ministre des Transports, François Bellot, afin de le sensibiliser à cette situation inacceptable. "Etant donné que des travaux vont être effectués au sein de plusieurs gares dans les mois et les années à venir - je pense à Ottignies, Rixensart ou encore Braine-l’Alleud - est-ce qu’un accès PMR sera prévu ? De plus, est-ce normal que sur les dix gares et dix-huit points d’arrêt, seules quatre gares permettent aux personnes à mobilité réduite de demander une assistance 24h avant leur déplacement ?"

Amélioration prévue lors des travaux

Une interpellation entendue par le ministre qui a précisé certains points. Dans sa réponse, il explique ainsi que la SNCB s’engage, via son contrat de gestion, à améliorer l’accessibilité des gares pour les PMR lors de travaux de construction ou de rénovation des gares et points d’arrêt. Concernant les gares où la prise en charge des PMR est organisée, le ministre Bellot explique que la SNCB a déterminé ces gares non pas par province mais en considérant le réseau entier. La sélection a été opérée en considérant l’importance des flux de voyageurs et donc du nombre de PMR faisant effectivement usage de ce service.

Il a ajouté qu’un projet pilote est à l’étude et qu’il est évident que pendant les travaux de modernisation de la gare d’Ottignies, l’ensemble des dispositions techniques seront prises pour l’adaptation aux PMR. Une réponse qui a laissé Stéphane Crusnière plutôt dubitatif.


Stéphane Crusnière : "Une réponse pas convaincante"

"Le pâle bilan que présente le Brabant wallon doit nous mener à une réflexion sur l’accès PMR dans nos gares, a déclaré le député socialiste. La réponse du ministre n’a pas été convaincante selon moi. Parler, encore aujourd’hui, de projets pilotes pour certaines gares alors que la problématique est bien connue, c’est se moquer du monde. J’entends qu’on fait des études mais on ne met rien en œuvre pour y remédier. Des choses peuvent être améliorées et je demande que ce soit une des priorités pour les investissements futurs dans les gares et points d’arrêt du BW. Il n’est pas normal qu’une personne, à cause de son handicap, ne puisse pas prendre le train."

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.