Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Handinage: Quand la tête est plus forte que les jambes...
Mercredi, 24 Mai 2017 14:56

Handinage: Quand la tête est plus forte que les jambes...

 Islam et Jairaj ont défendu les couleurs de la région, au cours du championnat de Belgique de para-natation.

L’Hélios a reçu la visite de sportifs pas comme les autres. Des garçons et des filles d’une volonté supérieure à la moyenne. À l’occasion de l’open du championnat de Belgique de para-natation, Charleroi et Fleurus ont pu placer plusieurs représentants sur les plots de départ. À l’initiative du SPH Fleurus, les meilleurs éléments de l’handi-nage de tout le pays étaient présents pour l’occasion. "C’est une chance unique pour nous de prouver notre valeur", explique Jairaj Domange, du SPH. "On s’entraîne durant des mois pour pouvoir s’aligner sur ce type de course."

Si, sur le bord de la piscine, il se déplace dans son fauteuil, dans l’eau, Jairaj est tel un poisson. "C’est un véritable sentiment de liberté. Je n’avais malheureusement pas de concurrent dans ma catégorie. Mais j’ai pu me dépasser. Ma volonté est de toujours améliorer mon propre chrono. J’y suis parvenu de trois secondes, sur ma distance. J’en suis vraiment très content."

Le jeune homme fait partie de l’une des dix catégories alignées au cours de cette compétition. Selon leur handicap, les nageurs sont classés de S1 à S10, d’après leur âge.

Charleroi était également bien représenté, avec Islam Dokaev. À 18 ans, le jeune homme en veut : "J’ai été amputé des deux jambes", explique l’athlète de l’Hélios Aqua Team. "Mais cela ne m’empêche pas de nager. Pour moi, c’est un moment unique, quand je suis dans l’eau. Cela me permet d’exercer ma passion. C’est le haut du corps qui travaille essentiellement. Même si j’essaie de battre les jambes pour avancer. Je n’ai pas amélioré mon chrono, cette fois-ci. Mais je suis content de ma prestation."

Comme tous les autres, Islam est allé au bout de lui-même. C’est tout ce qui compte !

Jérémy Delforge - La DH

 

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.