Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Jeholet: "Prévot va faire échouer la 6e réforme de l’Etat"
Mercredi, 17 Mai 2017 08:22

Jeholet: "Prévot va faire échouer la 6e réforme de l’Etat"

Les sorties se suivent et se ressemblent. Après le secrétaire national de la CSC, Marc Becker (lire ici) et deux mutualités ("Le Soir"), c’est au tour du chef de groupe MR au Parlement wallon, Pierre-Yves Jeholet, de s’inquiéter de la future assurance autonomie wallonne. "Maxime Prévot va finir par faire échouer la réforme de l’Etat", dit-il - étant donné que la 6e réforme de l’Etat libère des moyens qui devraient y être affectés.

Pour rappel, cette assurance doit permettre de financer en partie les frais liés à la dépendance. Il peut s’agir de prestations fournies pour favoriser le maintien à domicile (soins, matériel, etc.) ou délivrées en maison de repos - même si ce deuxième aspect des choses est peut-être moins clair. Le système serait financé par chaque Wallon âgé de 26 ans qui y verserait une cotisation annuelle de 50 €.

Après avoir promis une entrée en vigueur en 2017, le ministre en charge du dossier, le CDH Maxime Prévot, ne se risque plus à parler de date. "C’est bien ça le problème, annonce Pierre-Yves Jeholet. Prévot ne s’enferme plus dans un timing. Du coup, j’ai l’impression qu’il n’y a plus de timing du tout. Il est en train de se passer ce que nous annonçons depuis longtemps. Par rapport au projet initial qui devait toucher tout le monde, le gouvernement et le ministre Prévot risquent bien de faire en sorte que cette assurance ne prenne en charge que la grande dépendance".

Jeholet dénonce aussi la lenteur avec laquelle le nouvel OIP (organisme d’intérêt public) Santé, l’Aviq, qui devra gérer cette assurance, se met en place. "C’est un train fou dans le brouillard". De plus, selon Jeholet qui rejoint les propos tenus par le secrétaire national de la CSC, "il semble qu’il y ait du marchandage politique autour de ce dossier. Le PS ne veut pas de l’assurance autonomie et le CDH ne veut pas de la réforme fiscale wallonne. Ce serait donc du donnant donnant. Je ne suis pas naïf. Je sais comment les choses peuvent parfois se passer en politique. Mais dans ce dossier précis, c’est un scandale".

"Et les allocations familiales ?"

D’autant qu’une autre compétence transférée du fédéral - les allocations familiales - pour le 1er janvier 2019 n’est toujours pas sur les rails non plus. Une compétence qui concerne également le ministre Prévot. "Il semble que de nombreux agents qui vont arriver du fédéral sont des gradués affectés aux paiements des allocations. Il y a un risque que certains ne trouvent pas de place dans la nouvelle structure. A l’inverse, les directeurs de niveau 1 qui rejoindront la Wallonie sont rares. Quant aux informaticiens, ils sont 59 au fédéral et ne seront plus que 19 en Wallonie. Cela pourrait poser des problèmes graves."

Tous ces dossiers inquiètent donc les libéraux qui accusent le ministre Prévot et le gouvernement de mettre en péril le transfert des compétences de la sixième réforme de l’Etat : "Pour ces matières, on parle quand même d’un budget de 4-5 milliards d’euros à terme. Ce sont des matières sensibles qui touchent les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les enfants, etc. Le gouvernement n’a pas droit à l’échec. Pourtant en 2012, sous la précédente législature, Thierry Bodson de la FGTB et Jean-Pascal Labille du PS, deux personnes qu’on ne peut pas accuser d’être au MR, s’inquiétaient déjà de cela. Ils considéraient que le gouvernement wallon traînait. Et c’était en 2012…", conclut Jeholet qui interpellera Maxime Prévot sur ce sujet mardi en commission.

Stéphane Tassin

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.