Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> La Région bruxelloise va créer plus de logements adaptés aux handicapés
Vendredi, 24 Mars 2017 09:30

La Région bruxelloise va créer plus de logements adaptés aux handicapés

 La liste d’attente pour bénéficier d’un logement adapté aux personnes à mobilité réduite est actuellement trop longue.

C’est bien connu, sur fond d’un manque général de logements en région bruxelloise, trouver un appartement adapté aux personnes à mobilité réduite (PMR) relève bien souvent du parcours du combattant.

La Région a donc décidé de s’attaquer à bras-le-corps à cette problématique via, notamment, l’ordonnance handistreaming adoptée sous cette législature. Le handistreaming peut être défini comme la prise en compte de la dimension du handicap dans toutes les politiques des pouvoirs publics bruxellois afin de s’attaquer aux obstacles qui compromettent la participation des PMR à la vie économique, sociale et culturelle.

Actuellement, seuls 267 logements sont adaptés aux PMR dans la capitale, dont 70 logements aménagés depuis 2013 dans le cadre des rénovations. Une des principales actions du gouvernement vise donc à accélérer les délais d’attribution des logements en créant toujours plus d’appartements adaptés aux PMR pour répondre à l’importante demande.

Et de fait, le temps d’attente moyen pour un logement avec une chambre et un logement avec deux chambres varie entre un et trois ans selon les Sociétés immobilières de service public (SISP). Mais ce délai moyen varie en fonction du choix de la SISP, chaque société ne disposant pas du même "stock" de logements adaptés. Le délai d’attente pour les logements avec trois chambres est encore plus long.

Afin de réduire ces délais et de fournir une offre plus en adéquation avec la demande, plusieurs projets ont été mis sur place pour construire davantage de logements (voir ci-contre). "L’objectif est de développer l’autonomie des résidents. Toute une série de projets d’habitat accompagné sont soutenus avec parfois l’aide de mon secteur logement", explique Céline Fremault (CDH), ministre bruxelloise du Logement et chargée de la politique des personnes handicapées à la Cocof. "Citons notamment les projets My Wish, La Lune pour rêver, Les Pilotis, Pas-à-pas, la rue van Lierde à Anderlecht, la rue des Capucins au centre-ville avec le 8e jour."

La ministre ajoute que la volonté régionale est d’éviter la création de structures non encadrées qui serait source de maltraitance éventuelle pour les personnes fragiles.

Mais d’autres actions concrètes ont vu le jour pour favoriser la construction de logements adaptés, comme le guide Handi Cap. "Citons aussi la mise en place en mars 2016 d’une commission PMR à la Société du logement de la région bruxelloise (SLRB, NdlR), un nouvel arrêté pour mettre davantage de logements à disposition des PMR ainsi qu’un nouvel arrêté AIPL (Associations d’insertion par le logement, NdlR) pour aider les PMR à trouver des solutions en matière de logement. Partout, à Bruxelles, nous voulons donner une place à des personnes extraordinaires avec certaines incapacités, ajoute Céline Fremault. C’est une belle preuve de la vitalité de notre démocratie de laisser une place aux plus faibles et d’entendre leur voix."

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.