Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Qu’en est-il de l’accueil du patient handicapé en milieu hospitalier ?
Mardi, 14 Novembre 2017 11:23

Qu’en est-il de l’accueil du patient handicapé en milieu hospitalier ?

C’est la question posée par la Province de Hainaut et l’asbl Horizon 2000 au cours d’une table ronde réunissant des experts des milieux sociaux et médicaux. Le constat est posé dès le départ, les personnes porteuses de handicap rencontrent de nombreux problèmes d’accessibilité, d’accueil et de communication avec les équipes médicales.

Le but de cette première rencontre est d’énumérer ces difficultés, pour proposer très rapidement des solutions concrètes.

On pourrait croire que le monde médical est préparé à l’accueil de la personne handicapée. La réalité est pourtant toute autre. "On retrouve les mêmes peurs que dans la société en général, remarque Serge Van Brakel, directeur d’Horizon 2000, une asbl très active dans la démystification de la personne handicapée. Il y a de plus en plus de personnes handicapées, de parents, de professionnels qui nous interpellent parce que quand ils vont voir un médecin ou faire un examen médical, il y a un gros problème au niveau de l’accueil. Le matériel n’est pas toujours adéquat et il suffit parfois d’un petit détail pour le rendre accessible".

De nombreux écueils subsistent au niveau de l’accessibilité en général (parkings et locaux peu ou pas du tout adaptés, manque d’équipement, de guidance, d’accompagnement,  matériel inadéquat ou inexistant, … Un exemple parmi tant d’autres : une mammographie pour une femme ne sachant pas rester debout, sans lève-personne, sans accepter un accompagnant. "Toutefois, dans beaucoup d’hôpitaux, on constate que des améliorations matérielles ont été apportées, malgré les coûts. L’essentiel du problème qui persiste concerne le côté humain. Pour le résoudre, il faut accompagner le personnel avec un peu de formation et surtout susciter de la bonne volonté".  

Parmi les pistes de solutions, on note une formation à l’accueil des personnes porteuses de handicap à, idéalement, intégrer dans le cursus des futurs infirmiers. Ainsi qu’une campagne de sensibilisation auprès des médecins, en sachant qu’il est difficile d’intervenir dans la démarche des équipes médicales.

"L’AVIQ poursuivra prochainement la démarche avec une conférence sur le même thème et un colloque ouvert au milieu médical sera organisé lors des prochaines journées Ensemble avec les personnes extraordinaires", annonce Yves Lardinois, député provincial en charge de l'action sociale.

Rome ne s’est pas faite en un jour mais, parce qu’une personne handicapée est une personne à part entière, les différents intervenants sont bien décidés à faire bouger les choses !

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.