S'inscrire à la newsletter

 

newsRestez au courant de l'actualité du handicap en vous inscrivant à notre newsletter...

Actualités sur la parution de nos livres, sur les événements liés au handicap, sur la langue des signes...

 

S'inscrire aux news maintenant
Vous êtes ici: Accueil -> Quand la musique permet de réduire les différences à Limal
Vendredi, 16 Juin 2017 08:37

Quand la musique permet de réduire les différences à Limal

Une heure magique. Certains élèves de l’école secondaire Escalpade ont été jusqu’à chanter avec le groupe Delta. © J.-P. D.V. Une heure magique. Certains élèves de l’école secondaire Escalpade ont été jusqu’à chanter avec le groupe Delta. © J.-P. D.V.

 

Dans une école secondaire comme l’Escalpade qui, à Limal, accueille des élèves présentant un handicap et/ou des troubles « dys », il est des paroles qui marquent plus qu’ailleurs.

Ainsi en a-t-il été lorsque Tony, un des élèves, a demandé au groupe Delta la raison exacte de leur nom de scène. Benoît Leclercq et Julien Joris lui ont répondu que « cela sonnait bien », mais surtout parce qu’en mathématiques, « le delta représente la différence entre deux valeurs. Sauf qu’avec la musique, on espère réduire au maximum cette différence entre nous. On ne termine ainsi jamais une chanson l’un sans l’autre. »

La réponse est certainement passée rapidement dans les esprits des élèves plus pressés d’entendre le duo entonner ses succès comme « Héréditaire », « En visant la lune » et « Le verre de trop ». Et surtout, de chanter avec eux au maximum. Une heure magique, en dehors du temps.

Et les élèves de vouloir tout savoir sur le groupe : les raisons de sa formation, du choix du français plutôt que de l’anglais, des thèmes de morceaux, ou même des « pires concerts » vécus !

« Cette rencontre est le fruit d’une initiative de quelques élèves, nous explique Christian Brodkom, un des enseignants. Ils vont, en effet, organiser le samedi 14 octobre, jour de l’anniversaire de notre Mohamed, la quatrième édition de la Melting Night qui permet à nos élèves de se prouver à eux-mêmes et aux autres qu’eux aussi ont des compétences et des capacités dans la vie de tous les jours. Une soirée un peu particulière, dans l’ouverture aux différences. »

De quoi enchanter le duo qui a décidé d’en faire partie : « C’est merveilleux de voir comment la musique rapproche les gens. Comme on le chante dans Héréditaire, puisqu’on est tous un peu pareils, on se ressemble à peu de chose près. »

Un beau message qui méritait sans doute une plus belle récompense encore. Et elle est venue de Zoé qui a commencé à décrire l’Escalpade au groupe : « C’est une école spéciale, mais je suppose que c’est la même chose ailleurs. Certains d’entre nous ont des problèmes de cœur, d’autres ont… différents problèmes. En fait, on est tous très différents, mais c’est pour cela qu’on forme ensemble une grande famille ! »

 

Par Jean-Philippe De Vogelaere / LE SOIR

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.