Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Que des gâteaux industriels ? Vraiment...
Mercredi, 20 Septembre 2017 08:14

Que des gâteaux industriels ? Vraiment...

 

Un centre pour enfants handicapés invoque les normes AFSCA pour interdire les gâteaux d'anniversaire faits maison

La maman de Noémie est furieuse. Le 1er octobre prochain, sa fille aura 14 ans. Un anniversaire que l’adolescente polyhandicapée ne pourra pas fêter avec un gâteau préparé à la maison. Sa maman, comme les autres parents du centre de jour "Les Perce-Neige" à Jambes, a reçu un courrier stipulant que désormais l’établissement ne tolèrera que les gâteaux industriels. "A partir de ce jour, nous n'accepterons plus les gâteaux ou préparations culinaires réalisés à la maison. Uniquement des denrées alimentaires emballées, datées et issues du commerce seront acceptées", précise le centre dans une note envoyée aux parents jeudi dernier.

Les parents sont scandalisés
Pour la maman de Noémie, impensable de fêter les 14 ans de sa fille avec un gâteau acheté dans le commerce. Catherine Masarweh se dit très frustrée : "La préparation de ce gâteau, c’était un rituel pour ma fille". "On ne fait pas de fête d’anniversaire à la maison car Noémie étant polyhandicapée, on ne peut pas recevoir huit enfants en chaise roulante à la maison. Ces enfants ont des besoins spécifiques et le centre est donc le seul endroit où Noémie peut fêter son anniversaire avec ses camarades", déplore encore la maman.

L’AFSCA au centre de la polémique
Dans son courrier, l’école invoque les normes de l’AFSCA pour expliquer sa décision. Les réseaux sociaux s’emparent de l’information qui très vite se transforme en rumeur. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaine alimentaire interdirait les gâteaux confectionnés à la maison au profit des produits industriels. Ce que l’AFSCA dément formellement : "Nous ne contrôlons pas les gâteaux apportés à l’école par les parents, cela ressort strictement de la sphère privée", précise Kathy Brison, la porte-parole de l’Agence. "Cet établissement prend donc des mesures plus sévères que la règlementation", ajoute encore la porte-parole.

C’est la décision de l’établissement scolaire
Le centre "Les Perce-Neige" spécialisé dans les soins et l'éducation de jeunes polyhandicapés confirme que l’AFSCA n’est pas à l’origine de l’interdiction. "Nous nous occupons de nonante jeunes qui souffrent tous de problèmes médicaux. Cette décision, nous l’avons prise en équipe de manière préventive pour éviter tout problème futur", explique Nathalie Ramon, la directrice de l’institution.

Un principe de précaution que de nombreuses autres écoles et crèches appliquent également. Nombreuses sont, en effet, les collectivités qui refusent toute préparation réalisée en dehors de leurs murs. Les règles, toujours plus strictes, en matière de sécurité alimentaire y sont sans doute pour quelque chose mais c’est surtout la crainte d’une contamination qui les anime.

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.