S'inscrire à la newsletter

 

newsRestez au courant de l'actualité du handicap en vous inscrivant à notre newsletter...

Actualités sur la parution de nos livres, sur les événements liés au handicap, sur la langue des signes...

 

S'inscrire aux news maintenant
Vous êtes ici: Accueil -> Test trisomie 21 : "C'est plus rentable pour l'état de proposer ce test que de prendre en charge un enfant handicapé"
Vendredi, 16 Juin 2017 08:31

Test trisomie 21 : "C'est plus rentable pour l'état de proposer ce test que de prendre en charge un enfant handicapé"

CQFD eugénisme? - © GEORGES GOBET - AFP CQFD eugénisme? - © GEORGES GOBET - AFP

 Le test NIPT est un test prénatal non invasif qui permet de détecter la trisomie 21.

La ministre de la santé Maggie De Block l'a annoncé : il sera remboursé quasi intégralement dès le 1er juillet. Ce test est très efficace : on estime que seuls deux enfants par an en Belgique pourraient "échapper" au spectre d'analyse du NIPT. Va-t-on dès lors vers une forme d'eugénisme et surtout, pourquoi le gouvernement a-t-il choisi d'investir 15 millions d'euros dans ce test?

"Sommes-nous vraiment solidaires? Je ne pense pas"

L'échelle financière - qu'elle soit privée ou publique - est là, et pour Michel Dupuis, philosophe à l'UCL, il faut faire avec. Pour lui, la vraie notion à interroger aujourd'hui, c'est celle de la solidarité : "La solidarité est belle dans les mots, mais pas toujours dans les actes. Quelle est l'opinion de la rue sur le fait qu'on devrait pouvoir soutenir un couple qui décide d'accueillir un enfant porteur d'un handicap? Le gouvernement est pointé du doigt dans nos critiques, mais je crois que ces représentants politiques sont à l'image de ce que nous pensons dans la rue. Je ne suis pas sûr que nous soyons solidaires entre nous."

"C'est plus rentable pour l'état, mais ce n'est pas forcément sa stratégie"

Sur le choix du gouvernement, on s'interroge : choisir de rembourser un test comme le NIPT, est-ce que c'est révélateur d'une "stratégie" selon laquelle plus de gens choisiront l'IVG, ce qui coûtera "moins cher" à la sécurité sociale que la prise en charge d'un enfant trisomique?

Frédéric Buxant, gynécologue et chef de service à l'Hopital d'Ixelles, reconnait que les calculs sont là : c'est plus rentable. "Oui, c'est "rentable" pour un état de proposer ce test. Mais je ne crois pas que l'état réagisse toujours de cette façon-là, car si on regarde ce qui se fait au niveau cardiovasculaire, au niveau du tabac, de l'alcool...je ne crois pas que l'état fasse exactement les calculs en ce sens."

Visualisez l'extrait vidéo de ce débat ci-dessous.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_extrait-de-cqfd-test-prenatal?id=2219744

Par Marie Vancutsem / RTBF

A ce sujet, une maman se questionnait le 13 juin sur l'état de notre société et posait des questions interpellantes : http://www.parthages.be/parthages/accueil/dernieres-actualites-du-handicap/ivg-et-trisomie-21-des-chiffres-qui-doivent-nous-interpeller#.WUOX_-vyh9M

 

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.