Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> VIDÉO | Ce robot veut changer la vie de Romy, un vétéran paraplégique
Mardi, 04 Juillet 2017 08:20

VIDÉO | Ce robot veut changer la vie de Romy, un vétéran paraplégique

 Les robots sont au menu de presque tous les départements de recherche des grands groupes industriels. Pour perfectionner leur rendement, mais aussi, dans ce cas, rendre service à l’Homme.

Voici Romulo «Romy» Camargo, ses souvenirs, son uniforme, ses médailles. Mais depuis 2008, il est un homme coincé dans sa chaise roulante, les yeux rivés sur son passé. Son passé sur deux jambes, debout sur sa photo de mariage, sur le front en Afghanistan… Le plan d’après, il diagnostique son handicap moteur qu’il a ramené de la guerre. Gaby, sa femme, combattante à son tour au quotidien, garde espoir d’un avenir plus confortable pour Romy et sa petite famille.

Changement de décor sous les yeux vitrés de HSR (Human Support Robot). Dans leur reflet, trois chercheurs de Toyota, le géant automobile japonais. Séquence «sci-fi» en compagnie de ces ingénieurs en informatique et en robotique. Un clic de souris, des lignes de codes qui s’étalent et c’est un chuintement de moteur électrique qui trahit l’entraînement de la créature de plastique et de circuits imprimés. Elle se prépare avant d’être déployée chez celui qui ne peut plus l’être. Sa mission: l’aider à vivre un peu plus «normalement», c’est-à-dire: chercher la bouteille d’eau, ouvrir une porte… toutes ces tâches que Romulo ne peut accomplir, nécessitant une aide de tous les instants.

Un passage dans sa boîte de transport et un nouveau changement de décor plus tard, voici HSR chez ses nouveaux maîtres. On croirait assister à l’accueil d’un petit chiot. Mais pas question de domptage pour le robot. L’installation des QR codes en guise d’interface et les derniers ajustements de son software feront l’affaire pour le rendre opérationnel.

Romy et sa femme n’étaient pas seuls à trépigner d’impatience. Andreas, leur fils, comptait les jours et partageait avec tous son envie de rencontrer «le robot de Papa», à qui il ne tardera sans doute pas de trouver un prénom. Un «fist-bump», codé sans doute par un autre passionné des robots, scellera leur rencontre.

Place aux premiers exercices, que HSR exécute sans encombre. S’il n’est pas à la hauteur d’un aide-soignant ou d’une femme attentionnée, Gaby voit ce nouveau robot comme un «outil qui l’aidera dans son quotidien». S’abreuver et rentrer à la maison sans avoir besoin de l’intervention de sa femme ou de son enfant sont loin d’être des détails pour Romy, qui fait un pas vers plus d’autonomie.

Musique émouvante et échange de regards entre humains et robot, «fist-bump» au ralenti… N’y changez rien, tout y est pour conclure un clip comme un film américain.

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2017

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.