Vous êtes ici: Accueil -> Handipeople -> Les handipeople -> Boulogne : malgré son handicap, elle défie les as de la voltige au Bourget
Mercredi, 05 Juillet 2017 07:54

Boulogne : malgré son handicap, elle défie les as de la voltige au Bourget

 Paraplégique depuis ses 20 ans, Dorine Bourneton n’entend pas laisser son handicap l’empêcher d’accomplir ses rêves d'altitude. Elle en fera encore la démonstration ce week-end au salon du Bourget.

« J’ai effectué ma démonstration, j’ai gagné ma place, je n’ai rien volé ! » Dorine Bourneton rayonne en cette fin de matinée du 15 juin à la terrasse du Café Renaud à Boulogne-Billancourt. La veille, elle a fait tournoyer son avion de voltige dans le ciel bleu du Bourget. Et obtenu le droit de participer au mythique Salon du Bourget ce week-end. Un exploit pour la quadragénaire qui a perdu l’usage de ses jambes en 1991 à cause d’un accident… d’avion.
« Elle est exceptionnelle », souffle le patron de la brasserie. Ce drame n’a cependant pas effacé les rêves d’enfant de Dorine. « Mon père, passionné d’aviation, m’a raconté toute petite des histoires sur la conquête du ciel, qui m’ont fascinée », se souvient-elle. Paraplégique à 20 ans à peine, elle passe son brevet de pilotage et ne cesse de progresser depuis, bien entourée par son équipe de l’Amicale de voltige aérienne (AVA).
« Là-haut, je me libère de mon carcan, de mon handicap »
« Au début, j’aimais la sensation de liberté trouvée dans la troisième dimension », décrit Dorine, née dans la Loire et habitante de Boulogne, au Trapèze, depuis deux ans. « Là-haut, je me libère de mon carcan, de mon handicap. » Maintenant, elle s’épanouit surtout dans la réalisation de défis. « J’éprouve du plaisir en parvenant à réussir quelque chose de difficile », s’anime-t-elle.

Avec ses mains, elle mime les figures aériennes qu’elle va dessiner devant le public du Bourget. « J’effectue un tonneau en montée, visualise-t-elle. Je pars en roulis vers la droite, je décroche. Un tour, deux tours. Je poursuis en piqué vers la piste… » La virtuose qui va évoluer au milieu de pilotes parfaitement valides va enchaîner quatorze prouesses. « Cela demande beaucoup d’agilité, pointe celle dont la passion inquiète parfois sa fille de 11 ans. Il faut se tenir prêt à intervenir en permanence au moindre problème. »
Elle mettra le cap dans quelques jours pour l’Alaska
« Sa situation de handicap a décuplé sa volonté d’aller au-delà des difficultés, admire Pierre Deniziot, maire adjoint (LR) en charge des personnes handicapées et de la dépendance. Elle démontre qu’avec de la volonté et de bonnes rencontres on y arrive. » Habituée à disputer pas loin d’une dizaine de meetings par an, Dorine a hâte de se glisser derrière les commandes de son CAP 10 en bois et en toile, adapté à son handicap. « C’est tellement stimulant de me mesurer aux autres aviateurs, sourit-elle. Cela me tire vers le haut et me donne une énorme joie de vivre. »
Seule femme handicapée à pratiquer la voltige aérienne, Dorine ne manque pas d’occupations quand elle ne glisse pas sur les nuages. Elle assure des conférences, écrit des livres ou frappe aux portes pour trouver des mécènes. Avide de nouvelles expériences, elle mettra le cap dans quelques jours pour l’Alaska. « Je vais faire de l’hydravion », annonce-t-elle. Et réfléchit déjà aux moyens de concrétiser un autre de ses rêves : un tour du monde à la rencontre d’autres pilotes. « Quand nous rêvons, nos désirs s’expriment, constate-t-elle. C’est important de réaliser ses rêves. »

90-web-citation-bourneton 

Site :

http://www.dorinebourneton.fr/

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2018

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.