Aidez-nous à grandir, faites un don...

 

parthages flashnews don picsNos activités sortent des sentiers confortables des subsides classiques mais heureusement d'autres pouvoirs, publics et privés, ainsi que des particuliers nous soutiennent.

 

Lire la suite...
Vous êtes ici: Accueil -> Les handipeople -> Aimée Mullins : championne olympique, mannequin et handicapée
Lundi, 22 Mai 2017 06:12

Aimée Mullins : championne olympique, mannequin et handicapée

 A deux mois des jeux paralympiques londoniens, impossible d'oublier celle qui a révolutionné le regard porté sur le handicap. Beauté atypique, femme bionique, mannequin, Aimée Mullins est avant tout une fabuleuse athlète. Retour sur son parcours pour le moins... atypique. 



Les Jeux Paralympiques de Londres, qui se déroulent du 29 août au 9 septembre 2012, seront les plus importants jamais organisés. Sous le drapeau tricolore, 154 athlètes ont été sélectionnés. Avec cet objectif : remporter 16 médailles d'or. 

Des obstacles, Aimée Mullins en connait dès la naissance. Née sans péroné, elle est amputée à l'âge d'un an des deux jambes sous le genou afin de lui permettre de marcher à l'aide de prothèses. Ce qu'elle parvient à faire dès ses deux ans ! 

De son handicap, elle fait une force, de ses prothèses, un moteur. Passionnée de sport, la jeune femme est remarquée par les médias grâce à ses records de vitesse en course à pieds. Mais c'est en 1996 que l'Américaine s'impose comme l'une des femmes les plus rapides du monde aux jeux paralympiques d'Atlanta. Championne dans trois disciplines d'athlétisme : elle bat le record du monde du 100 mètres, du 200 mètres et du saut en longueur. 


Beauté ne rime plus avec normalité 

Dans l'univers de la mode non plus, le jeu de jambes d'Aimée ne passe pas inaperçu. En 1998, Alexander Mc Queen tombe sous son charme. Le créateur choque alors le microcosme de la mode en faisant défiler son mannequin avec des prothèses en frêne sculptées à la main. 

Aimée vient alors d'inventer une nouvelle manière de vivre son handicap : ne plus se cacher mais au contraire assumer. Beauté ne rime plus avec normalité. Grâce à la créativité de l'égérie, les prothèses deviennent des accessoires de mode : tantôt en bois, transparentes, bronzées, voilées par des collants sexys ou perchées sur des talons. 

Aimée joue avec ses jambes artificielles et aime en rire « J'ai cinq tailles que je choisis selon mon humeur et selon mes prothèses, qui me grandissent ou me rapetissent». 

Après la mode, renouer avec sa vocation sportive 

Aimée Mullins va toujours plus loin : en 2004 elle accepte même de poser pour le très glamour calendrier Pirelli. Et en entrant récemment au Panthéon des égéries l'Oréal, elle devient l'une des 50 plus belles femmes au monde. Comme son corps, l'athlète ne connait aucune limite. 

En 2007, Aimée Mullins renoue avec sa vocation sportive et devient ambassadrice des athlètes féminines aux Etats-Unis. Depuis l'an dernier, elle est également la présidente de la « Women's Sports Fondation ». 

Avec elle, le mot modèle prend tout son sens. Modèle car mannequin, modèle car exemple. Elle-même confesse lire et relire les courriers de femmes du monde entier la remerciant de leur avoir redonné confiance en elles et en leurs beautés.

85-web-citation-aimee-mullins

Informations supplémentaires

  • Commentez sur Facebook:
Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2018

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.