S'inscrire à la newsletter

 

newsRestez au courant de l'actualité du handicap en vous inscrivant à notre newsletter...

Actualités sur la parution de nos livres, sur les événements liés au handicap, sur la langue des signes...

 

S'inscrire aux news maintenant
Vous êtes ici: Accueil -> Témoignages -> Cap 48 : A Tournai, le CERAT forme les personnes handicapées à un métier
Vendredi, 12 Mai 2017 06:01

Cap 48 : A Tournai, le CERAT forme les personnes handicapées à un métier

Le CERAT propose un accompagnement personnalisé aux jeunes qui viennent s'y former. - © Denis Vanderbrugge Le CERAT propose un accompagnement personnalisé aux jeunes qui viennent s'y former. - © Denis Vanderbrugge

 Dans l’atelier, Johan et Axel étalent le plâtre sur un grand mur. Depuis plusieurs mois, les deux jeunes apprennent à plafonner dans les installations du CERAT à Tournai. Une formation qu’ils suivent sous l’œil attentif de leur professeur. Ici, l’approche est en effet individualisée. Car les élèves ont tous le statut d’handicapé ; ils ont pour la plupart des troubles du comportement ou des difficultés d’apprentissage.

A leur rythme, les jeunes apprennent les métiers de maçon, plafonneur, peintre ou carreleur. Mais outre les techniques manuelles, il faut aussi les former au savoir être. "Ils ont des caractères parfois un peu impulsifs. Il faut donc d'abord les canaliser. Et quand c'est réglé on peut passer à la formation pratique", explique Stéphane, formateur.

"Si on prend un pourcentage, on est à 60-70 % de travail sur le comportement, ajoute Hervé, lui aussi formateur. On explique qu’il faut arriver à l’heure, dire bonjour et respecter les horaires. C’est très important si on veut les insérer sur le marché de l’emploi."

Car l’objectif du CERAT, c’est de permettre à ces jeunes adultes de décrocher un job. Pour cela, la formation se fait en alternance avec des stages en entreprise. "Lorsqu’ils ont la chance de décrocher un contrat, nous continuons à les suivre, précise Ludivine Delmotte, la directrice. On les aide à se maintenir dans cet emploi pendant deux ans." Le taux de réussite ? "C’est au cas par cas, répond la directrice. Mais si la personne est motivée et volontaire, il y a de la place pour elle sur la marché de l’emploi."

Un coup de pouce de Cap 48

Le CERAT fait partie des associations soutenues cette année par Cap 48. Le centre de formation recevra un chèque comme quelques dizaines d'autres structures actives dans le handicap. L’argent servira à l’aménagement d’une nouvelle salle de formation. "Les travaux seront réalisés par les élèves, précise la directrice. C’est une manière de les valoriser, de faire valoir leurs compétences. Puisque cette salle pourra, par la suite, être mise à disposition d’asbl."

Denis Vanderbrugge - RTBF

Informations supplémentaires

Joomla SEO powered by JoomSEF

Aidez-nous, faites un don...

Entrez un montant:

Copyright © Parthages asbl - Pour la Participation des Personnes Handicapées à la Société 2018

Template by Joomla Themes & Projektowanie stron internetowych.